Entreprendre pour devenir bijoutière

C’est en 2019 qu’Anne Morillon créé son entreprise et sa marque de bijoux "Anne Mö Bijoux" de "Caractère précieux".

« A 36 ans, je concrétise mon nouveau projet professionnel : devenir bijoutière et créer ma marque de bijoux. J’ai choisi de monter mon atelier artisanal près de Rennes, capitale de la Région Bretagne, en France.

Je suis passionnée par les métiers d’art et la bijouterie. C’est un domaine dans lequel la créativité est infinie. J’ai à cœur de mettre en œuvre les techniques traditionnelles de la bijouterie-joaillerie, tout en portant un regard contemporain sur les bijoux que je crée. »

Un projet construit pas à pas

"Anne Mö Bijoux" voit le jour grâce à une reconversion professionnelle.

C’est à partir de 2011 que la passion commence à s’éveiller. Anne se lance d’abord dans la création de bijoux fantaisie sur son temps libre. Elle les met en scène sur un blog et organise des ventes privées dans son appartement parisien. Mais vite bridée sur le plan technique, elle découvre le monde de la bijouterie-joaillerie.

C’est avec une bijoutière-joaillière qu’elle rencontre dans sa galerie du 18ème arrondissement qu’elle prend ses premiers cours particuliers. Travailler le métal précieux, mettre en forme, souder, donner vie à une idée… la magie opère, c’est le déclic. Pendant quatre ans, elle poursuit ces cours particuliers, suit les cours du soir de l’Ecole Boulle, réalise des stages avec des professionnels… et ce en parallèle d’une vie professionnelle très active, et dans un tout autre domaine.

Et c’est au cours de l’été 2016 qu’elle quitte sa vie parisienne, direction la Bretagne, sa Région d’origine. Son nouveau cap est fixé : elle intègre la formation de l’Ecole Tané, école de bijouterie et d’orfèvrerie, située à Ploërmel, pendant deux ans. Cette formation de qualité lui permet de forger de nouvelles compétences. Les temps d’apprentissage en atelier, au sein d’un joyeux collectif, sont au cœur du programme intensif proposé par l’Ecole Tané. C’est auprès de professionnels expérimentés à Paris et Bruxelles qu’elle réalise ses stages et se confronte à plusieurs modèles d’entreprise.

Anne profite aussi de l’été 2017 pour explorer d’autres horizons. Elle part 3 semaines en Autriche pour participer à un atelier de bijouterie contemporaine de l’ « International Summer Academy of fine Arts » de Salsbourg. Cet atelier, animé par des professionnels reconnus à l’international, a pour thème « lines of nature ». Il offre à Anne l’opportunité de dessiner les contours d’une future collection, « body lines »…

Diplômée en bijouterie-joaillerie

Ces deux années se concrétisent avec succès en juin 2019, avec l’obtention d’un double diplôme :

  • Le C.A.P. de « Art et Techniques de la bijouterie-joaillerie », option « bijouterie-joaillerie »
  • Le diplôme de compétence technique de niveau IV, spécifique à l’Ecole Tané, promotion « Arthus Bertrand », sur le thème du « Nouveau Bestiaire ». Pour obtenir ce diplôme, Anne a conçu une parure et réalisé une broche nommée « Demain sera bijou ». Inspirée de la citation de René Char « Aujourd’hui est un fauve, demain verra son bond », la broche représente un lynx bondissant d’aujourd’hui à demain…

Un virage atypique

Avant d’entreprendre ce changement de vie professionnelle, Anne avait suivi une toute autre voie :

Elle étudie les Lettres puis les Sciences Politiques. A 21 ans, elle part étudier un an au Chili, découvre les grands espaces et les cultures de l’Amérique du Sud. Elle est diplômée de Sciences Po Toulouse et de Sciences Po Bordeaux, avec une spécialisation dans le domaine des politiques sociales.

Débute alors sa première vie professionnelle, à Toulouse puis à Paris. Ce sont 9 riches années, pendant lesquelles elle occupe des postes de cadre. Elle est manager, pilote de projet, développe des partenariats… Une expérience et des compétences qu’elle met à profit pour relever le challenge de l’entrepreneuriat.

Soutiens

Pendant son parcours de formation, Anne a bénéficié du soutien de :